• Ouarzazate et les oasis du Sud

    En quittant Marrakech, on est hésitant doit-on passer par le tizi n tishka: col le plus haut du pays mais assez roulant ou le tizi n test qui est parait il magnifique mais très sinueux et qui nous ferait faire un gros détour, la sagesse nous fera passer par le premier. Nous monterons tout de même jusqu'à 2260 m, c'est le plus haut col routier du Maroc! Le plus étonnant c'est que même à cette hauteur, il y fait toujours aussi chaud, le thermomètre du porteur  indique 36 degrés! Sur le col vu l'altitude on pourrait croire qu'il n y a pas âme qui vive pourtant ici aussi il y a des vendeurs à la sauvette, ils vendent des cailloux présentés comme des pierres précieuses et aussi des bidons avec un liquide marron à l'intérieur, on ne s'est pas arrêté pour savoir ce qu'il y avait dedans.

    La fin de ce col s'avérera très éprouvante: en effet outre la pente assez forte, il n y a plus de revêtement sur la fin, les derniers kilomètres nous semblent interminables.

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Une longue descente et quelques kilomètres nous emmènent à Ouarzazate, on ira au camping municipal ( 80Dh la nuit) où ce sera un peu triste car on y est seul, le camping est très spartiate: sanitaires anciens et quasiment aucun équipement dans le camping à part les sanitaires (il y a un petit resto qui est sûrement ouvert en hiver)  mais pour une nuit ça fera l'affaire.

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Dans l'après midi nous ferons une longue ballade dans cette ville réputée touristique où on n'aura vu personne! Cette ville possède quelques atouts  (la grande casbah, les studios de cinéma à l'entrée de la ville)  mais rien non plus d'exceptionnel selon nous.

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Pour l'instant on n'est pas hyper enchanté par ce voyage au Maroc, on s'attendait à mieux en fait; heureusement les jours à venir vont être exceptionnels et les paysages seront à couper le souffle.

    Notre prochaine étape nous amène aux gorges du todra, le camping Le soleil ( 130Dh la nuitée pour 4 avec accès à la piscine) ne déroge pas à la règle: il est vide!... Pas grave, le cadre est enchanteur et les enfants sont tout contents d'avoir une piscine rien que pour eux. Curieusement alors que nous sommes dans les régions les plus chaudes du Maroc, il ne fait pas super beau, il tombe même quelques gouttes, ça surprend, on ne va pas s'en plaindre, on  a eu tellement chaud.

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Du camping , on n'est qu'à 5 km à pied des fameuses gorges de Todra, alors on s'empresse d'y aller.  Sur le chemin, on longe la palmeraie et des montagnes un peu ocre, c'est super beau.

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Les gorges sont noires de monde, les gens viennent pour se détendre, pique niquer , se laver et remplir des bidons d'eau... la circulation aux véhicules est déconseillée car la route dans cette partie est très étroite avec d'un côté la roche, de l'autre l'oued.

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Ouarzazate et les oasis du SudOuarzazate et les oasis du Sud

    Le lendemain, on est enfin sur la route qui mène au désert ( bon d'accord ce n'est pas vraiment le désert mais c'est un erg  et ça ressemble à l'idée qu'on s'en fait tous ).

    Sur la route qui nous mène à Merzouga, on voit des drôles de panneaux indiquant "traversée de dromadaires" et plus loin, on est surpris de voir des dromadaires sauvages broutant sur le bord de route... Impressionnant!

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Arrivés à Merzouga, on se fait accoster plusieurs fois par des gens qui veulent nous faire faire un tour de dromadaire, c'est devenu une habitude. Notre préoccupation est tout autre: il nous faut trouver un camping avec de l'ombre et une piscine. On trouve d'abord un camping à la sortie de la ville avec une piscine mais absolument pas d'ombre donc impossible, ensuite un autre où la gérante n'arrivera jamais malgré notre insistance à appuyer sur la sonnette ...

    On continuera à chercher en vain quand pour une fois un " rabatteur" va nous sauver la mise en nous emmenant dans un endroit idyllique, le camping "désert hôtel la chance" (presque un an qu'on est rentré et je n'ai toujours pas trouvé de superlatif assez fort pour décrire la beauté du lieu). Evidemment on est seul dans le camping ( en fait en été ça ne semble pas vraiment faire camping, ça fait plutôt hôtel pour les curistes qui viennent faire des bains de sable).

    L'accueil d'Hassan est parfait. Il nous installe à l'ombre de 2 immenses palmiers, face à l'énorme dune qui nous coupe le souffle. Il va même chercher de l'eau chez l'épicier avec sa mobylette pour nous dépanner. Puis il nous invite à partager un thé à la menthe mais on comprend qu'il n'est pas totalement désintéressé: il nous explique très rapidement les choses à voir dans le coin et les circuits en 4X4 et en dromadaires qu'il propose. On se serait bien laissé tenter mais les prix nous ont vite refroidit : 1200Dh (120€) la matinée en 4X4 ou le bivouac en dromadaire!

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    La chaleur au pied de l'erg est accablante, nous décidons de passer l'après midi à la piscine du camping et irons "visiter le désert" en soirée quand il fera moins chaud. On passe une super après midi à jouer avec deux familles marocaines qui nous apprennent quelques mots en arabe.

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Le soir nous allons vivre un moment merveilleux dans ces magnifiques dunes, inutile de décrire davantage, il suffit d'admirer les photos. Mais le retour au camping car sera plus périlleux, la pluie chaude (à cet endroit, ça surprend franchement mais ça n'a pas l'air de gêner les autres touristes sur les dromadaires)  puis une petite tempête de sable nous surprendront...  

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Comme on peut l'imaginer, la nuit sera difficile tant il fait chaud.

    Le lendemain matin, je regarde le thermomètre posé sur la, table, il indique 58 degrés et il n'est que 8h!!! Certes le thermomètre est en plein soleil mais vu l'heure, on s'inquiète pour notre véhicule et surtout notre chien qui auront peut être du mal à supporter ces températures extrêmes.

    Nous décidons donc de quitter le camping et nous payons seulement 100 Dh (10 euros) pour la nuit.  Ici, fait rare et jamais rencontré ailleurs,  il n y a pas d'eau froide (aux douches notamment) car les canalisations sont enfouies trop peu profondément dans le sable et sont constamment réchauffées par le soleil !

    Les paysages aux abords de l'erg sont eux aussi très beaux, on se croirait presque sur la lune, c'est très minéral.

    Ouarzazate et les oasis du Sud

    Ouarzazate et les oasis du Sud

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :